Une nouveauté aux Editions Signatura



« LE PONT DES AMES :
De Zoroastre à l’imaginaire médiéval »

La fresque de l’église Santa Maria de Loreto dans les Abruzzes présente un symbole mystérieux : l’aventure des âmes défuntes sur le pont qui rétrécit pour les injustes précipitées dans le fleuve des enfers et que seules les plus justes peuvent franchir.


Mais ce n’est pas la seule épreuve qu’il faut endurer : viennent ensuite la pesée puis l’ascension d’un escalier céleste...

Voilà le récit d’un trajet initiatique, nous dit Xavier-Laurent Salvador, qui résonne dans notre mémoire : l’épreuve du « Pont de l’épée » franchi par Lancelot dans le mythe arthurien ou celle du « pont de l’Espurgatoire » par saint Patrick (sous la plume de Marie de France).
Une savante investigation aux sources de l’imaginaire chrétien médiéval conduit l’auteur progressivement vers les textes fondateurs zoroastriens...



170x240 - 106, pages broché -19€

 

Parcours japonisant à la médiathèque de Port-Louis avec YO WEBER-DIEDERICHS du 29 Juin au 8 Septembre 2012





Autour de Yo WEBER-DIEDERICHS -


Pour clore cette année culturelle 
BRETAGNE-JAPON 2012,
la médiathèque « Pondichéry » de Port-Louis, 
près de Lorient, 
présente tout l’été, jusqu’au 8 septembre, 

l’exposition :

ARCHIPEL DE LUMIERE
60 œuvres de l’artiste peintre

Yo WEBER-DIEDERICHS

 Pendant la durée de l'exposition, 
l’ouvrage VERTICALITES 
sera en vente à la librairie :

« QUANDLES LIVRES S’OUVRENT »
47 av. du Maréchal Foch  56100 LORIENT  
 02 97 64 60 10


(Dessins de Yo Weber-Diederichs,
écrits poétiques de Nadine Savinien)
Ed. Signatura


Présentation des ouvrages Verticalités et l’Eternel rire de dieux,





A La librairie « Quand les livres s’ouvrent » 
à Lorient, le 28 Juin 2012.

L’ouvrage de Vimala Thakar L’Ombre du Silence


A été choisi et présenté à
« La Quinzaine du Livre Indien 2012 »
(En partenariat avec l’Ambassade de l’Inde)
Poèmes traduits de l’anglais
par Alain Porte

Vimala THAKAR (1923-2009) appartient à la planète des Maîtres Spirituels –
mais de ceux qui, comme elle, disent :
« Je ne suis pas une autorité, je partage avec des amis, et ce partage est méditation. »
L’intensité de sa recherche s’est accompagnée de la connaissance profonde de la philosophie et de la science : « Le monde matériel, a-t-elle dit, n’est pas pour moi un voile, mais un pont pour me connecter avec le divin. »
« Ses poèmes, surgis d’elle-même comme des fleurs sauvages,
expriment sa passion pour la vie.
Son « Éternel Voyage » aura été d’aller sans cesse de la pensée
qui est désir à la conscience qui est amour. »

nous dit Alain Porte.